18 000
clients satisfaits
Remise 0%

Votre panier est vide...

Ajoutez-y un produit.

Si vous ne savez pas quoi faire, veuillez nous contacter.

Home FAQ Blog Contact Etat de la commande
Page d'accueil Blog Masturbation masculine - ce qu’il est bon de savoir à son sujet

Masturbation masculine - ce qu’il est bon de savoir à son sujet

15.08.2022

Qu’est-ce que la masturbation ? Pourquoi les hommes se masturbent-ils ? Quand la masturbation est-elle nocive ? La masturbation peut-elle être améliorée ? Mythes autour de la masturbation et choses que vous ne saviez peut-être pas sur la masturbation.

Qu’est-ce que la masturbation et pourquoi les hommes se masturbent

La masturbation (onanie, ipsation, auto-satisfaction sexuelle) signifie atteindre l’excitation sexuelle par sa propre stimulation manuelle des organes génitaux, ce qui peut ou non conduire à l’orgasme. Cette activité est tout à fait normale et courante.

Une vieille blague dit que 98 % des hommes se masturbent, les 2 % restants mentent. Les hommes perçoivent généralement l’auto-satisfaction comme un besoin physique de relâcher la tension, de se détendre, d’échapper à l’ennui, de méditer ou comme une assurance pour durer plus longtemps avant un rapport sexuel de couple planifié.
 
Vous trouverez des conseils sur la façon de durer plus longtemps dans l’article Traitement pharmacologique de l’éjaculation précoce.
 
En général, la masturbation, est une activité normale, saine, épanouissante, satisfaisante et sûre. Certains scientifiques affirment même que la masturbation peut améliorer la santé sexuelle et les relations.

Pendant la masturbation, nous apprenons à connaître et à découvrir notre corps, nous découvrons ce qui nous rend heureux. Nous pouvons ensuite partager les résultats de nos observations avec notre partenaire et améliorer l’expérience sexuelle.

Pourquoi les hommes se masturbent même quand ils ont une relation

L’homme moyen a environ 7200 éjaculations dans sa vie, dont 2000 entières en se masturbant. Les hommes ne se masturbent pas seulement s’ils sont célibataires. Ils se masturbent aussi habituellement même s’ils sont dans une relation et ont une vie sexuelle heureuse dans cette relation.

Pourquoi ? La masturbation n’est pas la même chose que le sexe avec une/un partenaire. Le sexe en couple et la masturbation sont deux disciplines différentes. Un homme pendant la masturbation se concentre pleinement sur lui-même et essaie généralement de se débarrasser de la tension le plus rapidement possible, de se détendre.

Il n’a pas à se concentrer sur la séduction de sa partenaire et la satisfaction de ses besoins. Tant que la partenaire est satisfaite, se sent aimée, désirée et reçoit autant d’attention de son partenaire qu’elle le souhaite, tout est absolument en ordre.

Quand la masturbation est-elle nocive ?

La masturbation devient un problème lorsqu’un homme :

  • se masturbe en public (exhibitionnisme)

  • en raison d’une masturbation compulsive est incapable de remplir ses obligations (par exemple il est en retard au travail ou ne fait pas face à ses autres obligations et intérêts)

  • préfère la masturbation au sexe en couple (il trouve cela plus facile et moins fatigant)

  • est accro à la pornographie

Masturbation masculine
Ce dernier problème peut également devenir une cause de dysfonction érectile. Un homme accro à la pornographie peut être tellement habitué à regarder et à se taquiner de sa propre main que la stimulation pendant les rapports sexuels ne lui suffit pas, il ne maintient pas d’érection et est incapable d’atteindre l’orgasme. Dans un cas extrême, il n’est pas capable de s’exciter du tout sans consommer de contenu pornographique.
 
Vous pouvez en savoir plus sur ce dernier problème dans l’article Causes psychiques de la dysfonction érectile et options pour les résoudre

Mythes autour de la masturbation

Jusqu’à l’époque de la révolution sexuelle dans les années 60 du 20ème siècle, la masturbation était perçue principalement négativement – comme un type immature de comportement sexuel.

Certaines cultures et religions considèrent encore la masturbation comme nuisible et pécheresse aujourd’hui, ce qui peut conduire à des sentiments de honte et de culpabilité.

Il y a encore beaucoup de mythes et de superstitions qui circulent autour de la masturbation. Certains peuvent nous sembler ridicules à travers le prisme du 21ème siècle, mais il y a encore des individus qui les croient eux-mêmes ou qui effraient les adolescents avec eux.

Ces mythes les plus courants sont : Celui qui se masturbe peut devenir aveugle, avoir des paumes velues, un faible nombre de spermatozoïdes voire devenir infertile, un rétrécissement ou une courbure du pénis, une faiblesse physique ou même un trouble mental.

Horrible, n’est-ce pas ? Heureusement, rien de ce qui précède n’est vrai.
 
La masturbation, offre au contraire de nombreux avantages : réduction du niveau de stress, soulagement de la tension, réduction du risque de cancer de la prostate, amélioration de la qualité du sommeil, augmentation de la capacité de concentration, amélioration de l’humeur et parfois même atténuation de la douleur. Et des avantages non négligeables sont aussi une minimisation du risque de grossesse et de la transmission de maladies vénériennes.

À quoi ressemble une masturbation masculine typique

La très grande majorité des hommes se masturbent avec leur main droite et gardent les yeux fermés. La prise du pénis avec trois doigts de la main dominante (pouce, index et majeur) et le mouvement rythmique des mains sur la longueur du pénis, en se concentrant sur sa partie la plus sensible (gland, frein), sont typiques.

Les fantasmes des hommes au cours de cette activité sont variés – ils peuvent imaginer leur propre partenaire, une amie, une personnalité connue ou même une femme complètement étrange qu’ils viennent de croiser dans la rue.

La plupart des hommes ont acquis leur propre technique raffinée au fil des ans et atteignent généralement l’orgasme plus facilement que la plupart des femmes. Par conséquent, ils n’ont même pas besoin de se développer et de se perfectionner dans l’art de l’auto-satisfaction.

Le seul changement de la routine quotidienne est l’alternance occasionnelle de la main dominante avec la main non dominante (généralement pour le sentiment que quelqu’un d’autre le satisfait avec la main) et le soupèsement des testicules dans la main.

Voilà qui est dommage et qui prive inutilement d’un océan d’autres perceptions. Il existe bien plus de zones érogènes et de possibilités de les impliquer dans l’auto-satisfaction : le périnée, l’orifice anal, le côté interne des cuisses, l’aine, les mamelons, le cou, les lobes d’oreilles et, bien sûr, les lèvres.

La masturbation peut également être faite à l’aide de divers accessoires sexuels ou avec l’aide d’un partenaire – certaines personnes sont excitées par la vue d’un partenaire se masturbant, d’autres sont excitées d’être observées par le partenaire pendant la masturbation.
Masturbation masculine

Pour votre curiosité

Saviez-vous qu’il y a des hommes qui peuvent se satisfaire eux-mêmes avec leur bouche ? Cette méthode d’auto-satisfaction est appelée auto-fellation et peut être pratiquée par 1 à 2 % des hommes. Les autres n’ont pas une colonne vertébrale suffisamment flexible ou un pénis assez long pour cette activité.
 
Cela pourrait aussi vous intéresser : 12 faits intéressants sur le pénis

Comment améliorer l’expérience de la masturbation

La méthode « départ-arrivée et surtout rapidement » est sans aucun doute populaire, mais en dehors de la relaxation elle n’apporte rien de plus. Pour que l’expérience sexuelle et la performance sexuelle soient aussi bonnes que possible, il est important d’examiner votre corps et vos préférences sexuelles beaucoup plus. Voici quelques conseils sur la façon de passer d’un profane de la masturbation à (pas seulement) un expert en masturbation :

  • Prenez votre temps et essayez-la plus lentement.
    Approchez du point à partir duquel il n’y a pas de retour, mais arrêtez-vous juste avant. Laissez l’excitation s’apaiser légèrement et continuez. Et encore. En retardant l’orgasme, vous apprendrez à mieux vous contrôler et à durer plus longtemps pendant les rapports sexuels. La récompense sera non seulement un orgasme plus fort, mais aussi une partenaire plus heureuse.

  • Changez la prise et la technique.
    Si vous êtes droitier, impliquez votre main gauche. Si vous avez l’habitude de vous déplacer directement d’avant en arrière, essayez un mouvement circulaire pour changer. Examinez le pénis millimètre par millimètre sur toute sa longueur. Vous constaterez peut-être qu’il existe des endroits dont vous n’aviez aucune idée de la haute sensibilité jusqu’à présent.

  • Intégrez au jeu des endroits que vous négligez autrement.
     Il n’y a aucun doute sur la sensibilité du gland et du frein. Mais qu’en est-il des testicules ? La peau délicate du scrotum est entrelacée de beaucoup de terminaisons nerveuses sensibles adaptées aux caresses et autres touchers. La région du périnée est idéale pour irriter la prostate de l’extérieur.

    L’orifice anal est la porte d’entrée d’un massage direct de la prostate et d’un orgasme ultérieur à couper le souffle. Si vous n’avez pas envie d’utiliser vos propres doigts, vous pouvez choisir parmi une variété d’accessoires anaux spéciaux. Saviez-vous qu’en irritant la prostate vous pouvez atteindre un orgasme puissant sans toucher le pénis en même temps ?

Vous en apprendrez plus pas uniquement sur la magie de l’irritation de la prostate dans l’article Sexe anal et comment en profiter tous les deux à la fois

  • Essayez différents accessoires érotiques.
    Libérez votre imagination et utilisez un anneau vibrant ou un fleshlight et n’oubliez pas un gel lubrifiant de qualité. Saviez-vous qu’il existe également des gels lubrifiants réchauffants ou, au contraire, refroidissants ?

  • Changez de positions.
    Peut-être avez-vous l’habitude de vous masturber en position assise, peut-être debout sous la douche. Essayez quelque chose d’inhabituel pour vous, comme vous masturber à genoux ou à quatre pattes. Allongé sur le ventre, en frottant votre corps contre un drap lisse, vous pouvez gérer toute l’action même sans l’aide de vos mains.

Souvenez-vous bien

Le sexe est un art qui demande de la connaissance, de l’effort et de l’imagination. Pour qu’une personne puisse se développer et aller de l’avant, il est nécessaire d’avoir une approche positive et d’être ouvert à de nouvelles choses.

Puisse la masturbation vous profiter !

Auteur: Alessandro Rossi
 
Source :
https://www.healthline.com/health/mens-health/how-to-masturbate-for-men#takeaway
https://timesofindia.indiatimes.com/life-style/health-fitness/health-news/men-a-step-by-step-guide-to-masturbating-for-heightened-pleasure/photostory/72385660.cms?picid=72385695
https://www.prnewswire.com/news-releases/worlds-largest-masturbation-survey-uncovers-how-traditional-views-of-masculinity-prevent-men-from-having-fulfilling-sex-lives--relationships-300638644.html
https://www.askmen.com/sex/sex_tips/the-best-way-to-masturbate-for-men.html
https://www.buzzfeed.com/annaborges/try-more-buttstuff-2k16
https://www.askmen.com/sex/sex_tips/the-best-way-to-masturbate-for-men.html#MaleMasturbation

Blog

Avoir un pénis plus gros : Comment y parvenir et pourquoi ne pas le vouloir

04.07.2022

Comment avoir un pénis plus gros ? J’ai un petit pénis, comment faire ? La taille du pénis est-elle importante ?

Tout l’article

Celle qui comprend

21.06.2022

Je ne réussissais rien. Rien du tout. La tension et la colère grandissaient de plus en plus en moi.

Tout l’article

Problèmes d'érection à 20 ans

06.06.2022

Pourquoi n’ai-je pas d'érection à 20 ans ? Je suis jeune, pourquoi je n’y arrive pas ? Comment ne pas perdre une érection ? Comment améliorer une érection ? 

Tout l’article

Besoin d'aide ?

Revenez nous voir. Nous sommes prêts à répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir sur nos produits.

Envoyer une question

Nous et nos partenaires avons besoin de votre consentement pour utiliser des cookies afin de nous permettre d'analyser le trafic, d'évaluer et de personnaliser les annonces. Pour donner votre consentement, cliquez sur la touche « OK ».

Rejeter les facultatifs Configuration OK