18 000
clients satisfaits
Remise 0%

Votre panier est vide...

Ajoutez-y un produit.

Si vous ne savez pas quoi faire, veuillez nous contacter.

Page d'accueil FAQ Blog Contact Statut de la commande
Page d'accueil Blog Masturbation féminine – ce qui vaut le coup de savoir à ce sujet

Masturbation féminine – ce qui vaut le coup de savoir à ce sujet

15.05.2023

Est-il normal qu'une femme se masturbe ? Pourquoi la masturbation est-elle bonne pour les femmes ? Comment les femmes s'y prennent-elles ? Quels mythes sur la masturbation féminine subsistent encore ? Les accessoires érotiques masturbatoires sont-ils une concurrence indésirable ?

La masturbation est normale et naturelle, tant pour les hommes que pour les femmes

Jusque dans les années 1960, la masturbation était généralement considérée comme une activité problématique, voire nuisible. Avec l'avènement de la révolution sexuelle, la vision de la masturbation a commencé à changer et beaucoup ont été soulagés - la masturbation (ou l’onanie) est une activité normale, couramment répandue et saine et il n'y a pas lieu d'en avoir honte. Les gens la pratiquent et l'ont toujours pratiquée.

Hommes et femmes. Mais si la masturbation masculine était dans l’ensemble assez claire (« Un gars en a tout simplement besoin », « il prend son engin en main et le branle »), la masturbation féminine restait quelque peu entourée de mystère. Alors qu’en est-il de la masturbation chez les femmes ?

Une enquête internationale menée en Suède en 2016 a abouti au constat suivant : 85,5 % des femmes (contre 98,9 % des hommes) déclarent s'être masturbées à un moment donné de leur vie. On peut se demander pourquoi il y a tellement moins de femmes qui se masturbent que d'hommes.

D'un point de vue physiologique, la cause peut être un niveau différent d'hormones, notamment de testostérone, mais il ne faut pas oublier également l'éducation différente des hommes et des femmes.

Les femmes ont toujours été éduquées pour être là pour le plaisir de l'homme, pas pour le leur. Le triste résultat est que de nombreuses femmes avaient et ont toujours, peur de découvrir ce qui les fait se sentir bien. Et c'est bien dommage non seulement pour elles-mêmes, mais aussi pour leurs partenaires.

Pourquoi pour eux ? Parce que même les hommes peuvent bénéficier de la masturbation féminine. Nous vous expliquons ci-dessous comment.

Masturbation féminine – ce qui vaut le coup de savoir à ce sujet
 

Pourquoi il est bon pour les femmes de se masturber

La masturbation chez la femme a des effets positifs sur le psychisme (la femme se sent bien, détendue) et sur sa santé physique. L'excitation et l'orgasme entraînent une meilleure circulation sanguine et une meilleure oxygénation des tissus.

L'orgasme sous forme de contractions aide les muscles du plancher pelvien à rester en forme. Cela se traduit non seulement par une meilleure expérience de l'orgasme pendant les rapports sexuels, mais aussi par la prévention de l'incontinence. L'orgasme peut également soulager l'apparition de maux de tête ou de crampes prémenstruelles et menstruelles chez certaines femmes.

Mais avant tout, une femme apprend à connaître son propre corps et ses préférences lorsqu'elle se masturbe, afin de pouvoir par la suite mieux déterminer ce qui lui fait du bien. Si une femme ne sait pas cela sur elle-même, comment son partenaire est-il censé le savoir ?

Si une femme le sait et peut le dire, ou du moins y faire allusion, les ébats amoureux entre partenaires sont beaucoup plus agréables, excitants et exempts de coups à vide. En effet, il n'y a pas deux femmes identiques, et ce qui fonctionne pour l'une peut être carrément répugnant pour l'autre, méfiez-vous-en.

Comment les femmes s'y prennent

La réponse est simple : chacune différemment. Alors que les hommes se concentrent souvent sur un mouvement simple de la main et suivent le système début-fin (pour en savoir plus à ce sujet, consultez l'article Masturbation masculine), la masturbation féminine est plus variable et s’y applique plus souvent que la masturbation masculine que « le voyage est la destination ».

Toutes les femmes n'ont pas besoin de la pénétration de quoi que ce soit dans leur vagin pour être satisfaites, vous pouvez donc vraiment oublier les blagues salaces sur la taille des concombres ou des bougies. La clé du plaisir d'une femme est, en effet, le plus souvent le clitoris, une bosse généralement d’apparence discrète située au-dessus des petites lèvres. Il est anatomiquement très similaire à un pénis et sa plus grande partie est étonnamment cachée à l'intérieur du corps de la femme.

Cela pourrait aussi vous intéresser : 12 curiosités fascinantes sur les organes génitaux féminins

Si certaines femmes apprécient sa stimulation plus forte, d'autres ont un clitoris si sensible qu'elles préfèrent ne le toucher qu'indirectement. Il y a aussi des femmes qui n'aiment pas la stimulation du clitoris et préfèrent être taquinées à l'intérieur du vagin. D'autres femmes aiment stimuler ces deux zones en même temps.

Alors comment les femmes jouent-elles donc avec elles-mêmes ? Comme les hommes, les femmes aussi utilisent leurs paumes et leurs doigts et se frottent également à différentes surfaces, comme un oreiller. Par rapport aux hommes, elles utilisent plus souvent des accessoires érotiques - godemichés, vibrateurs, stimulateurs à vide (dispositifs simulant le sexe oral) - tant pour la stimulation interne qu'externe.

De nombreuses femmes aiment également utiliser un pommeau de douche. Un faisceau de jets correctement dirigé peut amener de nombreuses femmes à l'orgasme très rapidement.

Certaines femmes sont habituées à une position particulière dans laquelle elles atteignent l'orgasme, d'autres se masturbent dans différentes positions - couchées sur le dos, sur le ventre, assises, à genoux, certaines femmes atteignent même l'orgasme en faisant du cheval ou du vélo. Et il y a même des femmes qui peuvent atteindre l’objectif « O » en stimulant simplement leurs mamelons.

Masturbation féminine – ce qui vaut le coup de savoir à ce sujet
 

Mythes sur la masturbation féminine

Vous les avez probablement déjà entendus. Les mythes sur les méfaits de la masturbation sont fondés sur la peur et l'ignorance de la sexualité humaine. Voici les plus courants :

  • Les jeunes filles ne doivent pas se masturber car elles perdraient leur virginité.

Faux. Une femme peut perdre son hymen même lors d'un accident, pendant le sport, lors de l'insertion d'un tampon menstruel ou une femme peut déjà naître sans hymen. La virginité est une construction sociale fondée sur le fait qu'une femme n'a pas encore « été » avec un homme, et non sur la présence ou l'absence d'une muqueuse que nous appelons hymen.

  • La masturbation fait perdre à la femme son appétit pour le sexe en couple.

Faux. Grâce à la masturbation, une femme apprend à connaître son corps et élargit son répertoire amoureux. Le sexe en couple est beaucoup plus agréable pour les deux parties lorsque la femme sait ce qui la fait se sentir bien. De plus, l'appétit vient en mangeant. Si une femme n'a pas d'appétit pour le sexe, le problème est ailleurs. Pour en savoir plus sur les causes possibles, consultez l'article intitulé Impuissance féminine - comment une femme peut s'aider elle-même.

  • Si une femme dans une relation ressent le besoin de se masturber, quelque chose ne va pas.

Ce n'est pas le cas. La masturbation et le sexe en couple sont deux disciplines différentes. Si une femme se masturbe, cela ne signifie pas du tout que son partenaire ne lui suffit pas. Et non, la masturbation n'est pas une infidélité.

  • La masturbation est réservée aux jeunes.

Faux. Les femmes arrivent à maturité sexuelle plus tard que les hommes et atteignent leur apogée sexuelle entre 30 et 45 ans. Et cela ne signifie nullement que leur désir sexuel doive s'éteindre avec 45 bougies sur un gâteau. Dans une vaste enquête réalisée en 2009, des chercheurs américains ont constaté que 26 % entiers des femmes de plus de 70 ans se masturbent au moins quelques fois par an.

  • Les femmes ne regardent jamais de porno en se masturbant.

Elles le font, du moins certaines d'entre elles. Contrairement aux hommes, qui préfèrent la stimulation audiovisuelle avec des plans (détaillés) de l'action elle-même, les femmes préfèrent les histoires érotiques qui les mettent dans l'ambiance.

Astuce pour vous : Si vous êtes d'humeur à lire une histoire érotique juteuse, essayez celles-ci : La cheffe de mes rêves

Les accessoires érotiques masturbatoires sont-ils une concurrence indésirable ?

Certains hommes n'apprécient pas qu'une femme utilise un vibrateur ou un gros godemiché. Ils voient dans le vibrateur un concurrent capable de stimuler les femmes d'une manière qui, en toute logique, leur est impossible, et ils craignent que les rapports sexuels classiques ne suffiront alors pas à satisfaire les femmes.

Certains considèrent les godemichés de grandes dimensions comme une confirmation que leur pénis est sous-développé pour leur partenaire. Des hommes se sentent menacés, voire humiliés et offensés à la vue d'un accessoire érotique de grande taille. Si leur peur et leur vanité sont compréhensibles, elles ne sont pas appropriées dans ce cas.

Ni un vibrateur ni un godemiché ne peuvent caresser, embrasser et amener une femme à vous. Ils ne lui murmurent pas à quel point elle est belle, combien ils l'aiment et ce qu'elle représente pour eux. Par rapport aux hommes, il leur manque tellement de choses ! Et par conséquent, les sensations qu'ils procurent à une femme doivent être, au moins à certains égards, importantes et intéressantes.

Un homme sage sait que les accessoires érotiques ne sont pas des concurrents, mais un complément, que ce soit pour la masturbation ou pour le sexe en couple.

La masturbation, c'est un peu comme avec les épices. Certaines personnes ont besoin de plus d'épices, d'autres de moins, d'autres encore n'en ont pas besoin du tout. L'important est que le plat obtenu lui-même ait une bonne odeur et un bon goût. La masturbation est entre nos mains. Littéralement. Alors épiçons-la à volonté !

Astuce pour vous : Saviez-vous qu'il existe quelque chose comme un Viagra pour les femmes ? Si vous voulez en savoir plus, regardez le produit Lovegra 100 mg – Viagra pour femme.

Sources :
https://www.self.com/story/13-reasons-every-woman-should-masturbate-besides-the-obvious
https://www.webmd.com/women/features/female-masturbation-5-things-know
https://www.huffpost.com/entry/women-masturbation-statistics-fivethirtyeight_n_5445530

Auteur: Marianne Giardon

Produits connexes

Lovegra 100 mg – Viagra pour femme
Pas en stock

Lovegra 100 mg est un « Viagra pour femmes » spécialement créé pour approfondir leur plaisir sexuel.

de 10,00 €

Blog

Traitement et correction des troubles érectiles

04.05.2023

Une bonne nouvelle pour commencer : la dysfonction érectile peut être traitée et le taux de réussite du traitement est très élevé de nos jours.

Tout l’article

Améliorez votre vie amoureuse - pariez sur les accessoires érotiques pour couples

07.05.2024

Découvrez comment les accessoires érotiques peuvent améliorer votre vie amoureuse et enrichir votre intimité de couple.

Tout l’article

12 curiosités fascinantes sur les organes génitaux féminins

24.04.2023

Vous voulez en savoir plus sur les organes sexuels féminins et découvrir des faits surprenants que vous ne connaissiez peut-être pas encore ?

Tout l’article

Besoin d'aide ?

Revenez nous voir. Nous sommes prêts à répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir sur nos produits.

Envoyer une question

Nous et nos partenaires avons besoin de votre consentement pour utiliser des cookies afin de nous permettre d'analyser le trafic, d'évaluer et de personnaliser les annonces. Pour donner votre consentement, cliquez sur la touche « OK ».

Rejeter les facultatifs Configuration OK