18 000
clients satisfaits
Remise 0%

Votre panier est vide...

Ajoutez-y un produit.

Si vous ne savez pas quoi faire, veuillez nous contacter.

Home FAQ Blog Contact Etat de la commande
Page d'accueil Blog L'extase à travers les lettres

L'extase à travers les lettres

14.08.2023

Le son du portable se fit entendre. Messenger annonçait un message reçu de Christine. De temps en temps elle m'envoyait une blague, probablement pour montrer qu'elle était au-dessus des choses. Même après avoir décidé que je n'allais plus alimenter l'étincelle entre nous deux parce qu'il y avait en jeu une famille avec de jeunes enfants, ce que je lui avais dit.

La chimie entre nous deux était incroyablement forte et dans n'importe quelle autre circonstance, je me serais battu pour que personne d'autre ne l'ait. Mais j'avais du bon sens et de la responsabilité. Malheureusement, seulement quand j’étais sobre. Et le troisième verre de whisky que j’étais en train de boire en écoutant des chansons mélancoliques déchirantes travaillait contre moi.

Le message contenait une blague sous forme de dessin avec un contenu érotique. Léger, décent, mais assez fort pour me donner à nouveau envie d'elle.

« Je peux très bien me l’imaginer, » commentai-je.

« Je sais que tu le peux, » me vint-il à l'esprit, « justement parce que... »

« Christi, tu m’embêtes. »

« Je sais. Et je sais aussi que tu aimes quand je t’embête. »

Je pouvais imaginer comment elle était en train de sourire. Comme elle fronçait joliment le nez.

« Tu me connais. Mais tu sais aussi ce que nous nous sommes dit. »

« Je ne suis quand même pas dangereuse à distance. »

Elle me testait. Nous le savions tous les deux qu’elle l’était. Juste le fait que je pensai à chaque fois à son sourire, ses yeux brillants et sa démarche gracieuse quand j’étais seul et excité.

« Nous savons tous les deux que tu l’es. Même sans te voir. »

« C'est vraiment dommage. Tu me verrais confortablement installée sur un canapé d'hôtel avec un verre de chardonnay à la main. On trinque virtuellement ? »

Une photo atterrit tout de suite dans mon chat. À moitié allongée, une main derrière la tête, un verre de vin dans l'autre, les boutons de son chemisier défaits, le bord en dentelle de son soutien-gorge dépassant légèrement du dessous. Je ne pouvais pas la quitter des yeux. Je m’imaginai passant ma main dans son décolleté, la tirant vers moi, remontant sa jupe. Rien ne pouvait l'arrêter, le fantasme tournait à toute vitesse.

Je fis un selfie avec le verre de whisky et un œil malicieusement plissé et je l'envoyai avec la légende « À la tienne ! »

« À la nôtre ! » répondit-elle immédiatement sur mon téléphone, « quel peut bien être le goût d’un baiser à la saveur de whis-donnay ? »

« Probablement horrible », répondis-je en joignant un émoji hilare.

« Je ne pense pas, » écrivit-elle immédiatement, « je pense que j’aimerais ton goût quoi qu'il arrive. »

Je l'imaginai agenouillée devant moi et dézippant ma braguette. La pensée était si intrusive que je bougeai sur ma chaise, dégrafai mon pantalon et la sortit. Elle se dressait hors de ma braguette d'un air presque réprobateur.

Pink ! Un autre message arriva. « Et je suis sûre que je sais ce que tu viens de t’imaginer. »

« Ce n'est pas si difficile à deviner, » répondis-je.

« Alors j'espère que tu vas la prendre dans ta main et laisser libre cours à ton imagination. »

Quel monstre. Superbe. Elle m'avait eu.

« Je suis à court d'inspiration… » essayai-je.

Une photo atterrit tout de suite sur mon portable, ce qui me la fit trembler. Le chemisier était déboutonné jusqu'au nombril, des seins ronds de taille moyenne avec des mamelons roses pâles saillants détachés des bonnets et soulevés de manière à former une gorge dans laquelle je m'enfoncerais comme une anguille sous le rivage.

« Tu es magnifique… Irrésistible. »

« Alors fais quelque chose... »

Je finis mon verre et le posai. Je la pris dans ma main en regardant l’écran. Les lignes se déplaçaient puis commencèrent à défiler vers le haut une par une au fur et à mesure que Chris tapait et entrait le texte.

« Je veux que tu la prennes dans ta main. Je veux que tu t’imagines quelque chose maintenant. »

« Je me tiens devant toi et me penche vers toi et te donne un tendre baiser. Je te mords légèrement la lèvre. 

Puis j'embrasse ton menton, ta pommette et fais courir mon nez sur ta poitrine. Je pose mes paumes sur tes cuisses et je m'agenouille entre tes genoux écartés. »

Je posai le portable lumineux, j'enlevai rapidement mon pantalon et mon caleçon, puis je la repris dans la main ainsi que mon portable.

Le texte continuait à un rythme rapide :

« Je m'agenouille et te regarde dans les yeux. Je passe mes mains de tes genoux à l'intérieur de tes cuisses. Je m'approche d’elle et m'arrête juste devant avec mes lèvres. Je peux ? »

Je ne pouvais pas m’imaginer refuser ça. Pas de la part de Christine.

Je lui répondis : « Je caresse ta joue gauche et passe mes doigts derrière ton oreille dans tes cheveux. Je te tire vers moi. Je te veux. »

Je reçus un émoji souriant et juste en dessous : « Je souffle de l’air chaud dessus. Je lui donne un doux baiser timide.

Je la goûte du bout de la langue. Puis je caresse par le bas le point le plus sensible avec ma langue et l’aspire précautionneusement en moi.

Bien lentement, millimètre par millimètre, je te prends dans ma bouche. Juste un petit peu. Et puis je me retire.

Avec ma main gauche je te la branle doucement et avec ma main droite je caresse doucement tes couilles en les tirant légèrement. »

Je me l’imaginai en couleurs, je lâchai mon portable et fis exactement la même chose avec mes deux mains. Je réalisai alors que je ne pouvais pas lui répondre. Je laissai tomber mes couilles et repris mon portable. Celui-ci avait reçu pendant ce temps :

« Tu sens merveilleusement bon. Je veux te la lécher partout et c’est exactement ce que je fais. Et j'essaie de voir jusqu’où elle tiendra. Deux fois court, une fois profond. Et encore. Et encore. »

Je m’imaginai cette pénétration profonde et cela me la faisait trembler. J'atteignis le tiroir à côté de moi, y pris du lubrifiant et en mis dessus. Un léger frisson parcourut ma colonne vertébrale, mais sa froideur s’estompa bientôt. J’arrivai en même temps à m’imaginer en direct ce que Chris était en train de me faire à distance. C'était dingue… J'accélérai un peu et fixai l'écran.

« Prends ma tête et donne-moi le rythme. Je veux que tu me le fasses. Je veux que tu me contrôles. Je veux que passe maintenant dans ta tête : Ouais, suce-la-moi, c'est ça que je veux, allez… »

Ce n'était pas possible, c'était exactement ce que je m'entendais dire dans ma tête ! En bas, ça commençait à trembler encore plus. Je voulais tellement l'avoir ici avec moi en ce moment. Je voulais que ce soit réel. Je voulais la mettre dans sa bouche aussi loin que ça irait, je voulais qu'elle me suce ici et maintenant. Dans mon esprit, je pouvais voir ses lèvres enroulées autour d’elle et ses beaux yeux en train d’en profiter et d’attendre que ça vienne. Je poussai et accélérai. J'attrapai une serviette. J'arquai le dos, laissai échapper un petit cri, me reculai complètement et commençai à gicler. Je me l’imaginai en train de sucer. Comment elle aspirait les dernières gouttes et me la léchait à fond. Mon cœur battait comme si je courais.

« Tu es incroyable, je crois l’avoir vraiment vécu ! » lui écris-je.

« Tu en es très loin », me répondit-elle, « mais je suis contente que tu le penses, » me fit-elle un clin d'œil avec un smiley.

Petit monstre ai-je souri et ai immédiatement tapé : « Merci... »

« Ça m'a fait plaisir, » m’envoya-t-elle avec le clin d'œil d’un émoji, « la prochaine fois que tu auras envie d'un whis-donnay, demande-moi si je n’ai pas soif. Comme je me connais, je mourrai certainement de soif. »

« Je pourrais te proposer quelque chose d'encore mieux. Ou, peut-être, si c’est moi qui mourais de soif, tu me donnerais quelque chose à boire ? »

Une photo atterrit sur l'écran. Les doigts de Christine étaient dessus et, entre eux, cela scintillait comme une toile d’araignée humide et translucide... J'avalai ma salive en silence. Cela l'excitait. Et elle le faisait probablement en même temps.

« Et si tu prenais un autre verre, tu as encore le temps ? »

"Oh que oui. Tu aimerais quoi maintenant ? »

« Maintenant, nous allons voir jusqu'où va ton imagination, Chris. Parce que la mienne a reçu une impulsion et a complètement changé de direction. Prête à lire ? »

Vous pourriez être intéressé par : Traitement et correction des troubles érectiles ou Impuissance féminine - résolution par ses propres moyens
 

Conseils supplémentaires :

Vous souffrez de problèmes d'érection et lorsque tout fonctionne normalement, vous êtes trahi par un manque de vigueur ? Vous cherchez un produit qui résout les deux problèmes en même temps ? Nous avons de bonnes nouvelles !

Dans notre boutique générique en ligne, vous trouverez différents types de pilules érectiles combinées pour le traitement de la dysfonction érectile et de l'éjaculation précoce :

Si vous recherchez uniquement des produits d'érection en vente libre, notre large gamme comprend les produits Kamagra les plus populaires tels que Kamagra Oral Jelly 100mg ou Kamagra 100mg pills.

Auteur: Marianne Giardon

Produits connexes

Super Kamagra 160 mg
En stock

Vous recherchez un médicament fiable pour le traitement d’un trouble de l’érection et voulez en même temps prolonger votre capacité d’action ? Vous pourriez alors être intéressés par Super Kamagra 160 mg. 

de 49,00 €
Kamagra Gold 100 mg
En stock

Kamagra Gold 100 mg est le générique le plus connu (substitut à part entière) du produit Viagra pour le traitement de la dysfonction érectile contenant la substance active sildénafil.

de 29,00 €
Vidalista 20 mg
En stock

Vidalista 20 mg sous forme de comprimés aide les hommes avec un problème d’érection. En coopération avec la stimulation sexuelle, il améliore l’apport sanguin vers le pénis et aide à prolonger l’érection.

de 39,00 €

Blog

12 choses intéressantes sur le pénis que vous devriez certainement savoir

12.07.2023

Des informations moins connues sur le pénis. Prenez le temps de les découvrir.

Tout l’article

Un autre angle de vue

29.06.2023

Rêves perdus et le pouvoir des désirs inassouvis - Un regard sur une histoire d'amour captivante.

Tout l’article

Problèmes de dysfonction érectile et visite chez le médecin

03.11.2022

Comment savoir si je dois consulter un médecin pour des problèmes d'érection ? Quel médecin dois-je contacter ? Comment se déroule l'examen ? 

Tout l’article

Besoin d'aide ?

Revenez nous voir. Nous sommes prêts à répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir sur nos produits.

Envoyer une question

Nous et nos partenaires avons besoin de votre consentement pour utiliser des cookies afin de nous permettre d'analyser le trafic, d'évaluer et de personnaliser les annonces. Pour donner votre consentement, cliquez sur la touche « OK ».

Rejeter les facultatifs Configuration OK